Québec : le prêt numérique s’installe

C’était l’un des premiers projets de prêt numérique à grande échelle : lancée en 2011, la plateforme canadienne Pretnumerique.ca connaît un beau succès puisqu’elle a passé le cap des 7 millions d’ebooks empruntés dans les bibliothèques publiques. Retour en chiffres sur cette performance.

Selon une étude réalisée par De Marque, distributeur de livres numériques à l’origine de Cantook Station, « solution de prêt numérique pour épauler les bibliothécaires dans leur mission », le prêt d’ebooks via la plateforme dédiée pretnumerique.ca est en hausse de 40 % depuis août 2017 : un cap historique a été franchi avec aujourd’hui 7 millions de prêts effectués, contre 1 million en 2014.

Cité par IDBoox, Marc Boutet, président-directeur général de De Marque, évoque le succès du projet conçu en partenariat avec Bibliopresto, un organisme à but non lucratif qui opère la plateforme : « L’un des principes sur lesquels j’ai fondé mon entreprise est d’utiliser la technologie pour rendre la culture et la littérature plus accessibles et plus variées. Ce type de croissance n’est pas seulement un indicateur des investissements que nous avons consentis pour aider Cantook Station à devenir un excellent service de prêt numérique, mais aussi la concrétisation de nos valeurs fondamentales. Je dois également souligner l’importance de notre partenariat continu avec Bibliopresto, un modèle de réussite d’une véritable synergie et de réalisation d’objectifs communs. »

pretnumerique.ca

Avec l’arrivée du prêt de livres audio sur la plateforme (nous vous parlions ici de l’engouement canadien pour ce format), ce succès devrait sans nul doute se confirmer. Autre facilitateur : la lecture sur navigateur web comptera bientôt parmi les nouvelles fonctionnalités proposées par Cantook Station.

Divers chiffres étaient également repris dans le rapport :

  • 72 % des titres sont d’éditeurs québécois : l’on constate donc que les lecteurs favorisent avant tout les publications nationales ;
  • 74 % des auteurs empruntés sont en fait des auteures ;
  • les genres les plus populaires sont les romans historiques (31,7 prêts par livre numérique), suivis des romans sentimentaux (26,1 prêts par livre numérique), des polars (19,9 prêts par livre numérique), des livres de cuisine (18,9 prêts par livre numérique) et enfin de parapsychologie (18,2 prêts par livre numérique).

Qu’en est-il de la France et de PNB ?

En France, selon le 8e baromètre SNE/Sofia/SGDL, le phénomène se développe aussi : le nombre de lecteurs d’ebooks qui en ont empruntés en bibliothèque est de 19 % en 2018, soit une augmentation de 10 % par rapport à l’année passée. Le nombre moyen de livres empruntés par mois a également connu une avancée considérable, passant de 2,7 à 6,4. Le phénomène reste cependant beaucoup plus modeste qu’au Québec, avec 620 000 prêts effectués depuis 2015. Nous vous parlions ici des améliorations qu’il reste à mettre en place dans le dispositif, notamment en ce qui concerne la date de péremption qui accompagne la licence de chaque titre acheté.

Source : IDBoox et Actualitté

Ailleurs sur Lettres Numériques :

Retrouvez Lettres Numériques sur TwitterFacebook et LinkedIn.

— Rédaction

Share Button