Le modèle freemium dans l’industrie du livre numérique

Qui n’a jamais rêvé d’accéder directement et gratuitement à un gigantesque choix de livres ? Avec l’arrivée d’internet, c’est désormais possible. Si certains éditeurs numériques basent leur business model sur les recettes émanant des ventes de leurs livres, d’autres décident d’offrir des ebooks en streaming.

À l’instar de Spotify ou Deezer dans la musique, plusieurs initiatives tentent de révolutionner la lecture numérique avec des business models innovants basés sur le streaming et non sur le téléchargement. Concrètement, rien ne change, le lecteur a toujours accès au même produit. La différence se situe plutôt au niveau légal, puisque dans le cas d’une lecture en streaming, l’usager ne devient pas propriétaire d’un ebook (il ne le télécharge donc pas sur son support), mais dispose d’une licence d’accès temporaire à un livre numérique.

Deux offres complémentaires qui composent le « freemium »
Le « freemium » est un modèle économique à deux faces qui offre d’un côté un service gratuit avec des conditions d’accès définies, et d’autre part, un service payant illimité. Cette méthode permet d’attirer de nouveaux utilisateurs avec un contenu gratuit et de les fidéliser lorsqu’ils ne supportent plus les limites de la première offre. Séduits par les possibilités et les avantages du service, ils deviennent les ambassadeurs de celui-ci en activant le bouche-à-oreille et, s’habituant aux possibilités de lecture en ligne, ils risquent de souscrire au service haut de gamme lorsqu’ils perçoivent les limites de l’offre gratuite.

Les offres « abonnements » (premium)
Dans ce cas de figure, les lecteurs paient un abonnement sur une base mensuelle et peuvent accéder sans limites de consommation à des milliers de titres issus du catalogue des éditeurs partenaires de la plateforme. L’avantage principal pour le lecteur réside dans un prix d’abonnement fixe, l’accès immédiat au contenu et la grande disponibilité de l’offre.

Les offres gratuites (free)
Destinée à fidéliser le public, l’offre gratuite met à disposition du grand public un contenu limité dans le temps ou par la publicité. Les lecteurs peuvent donc se familiariser avec la plateforme, son catalogue, tester l’outil et ses fonctionnalités.

Dans ce modèle, la plateforme est soutenue par les abonnements, appelés à augmenter, qui soutiennent les frais occasionnés par l’offre de livres gratuits. Si les livres numériques plaisent suffisamment aux internautes pour souscrire à l’offre premium, ce duo de formules rentabilise rapidement le service.

Si les revenus issus de la publicité peuvent être conséquents, il est préférable de ne pas dépendre entièrement de cette source de financement parce que la reconduction des contrats et les recherches de fundraising peuvent prendre du temps et sont donc facturables.

Quelques initiatives

  • La jeune start-up française Youboox, fondée en 2011, s’est donné pour mission de développer un portail de lecture numérique en streaming avec une offre légale. Son business model diffère de celui de distributeurs traditionnels qui font leur chiffre d’affaire sur les ventes. Youboox propose en effet un partage des recettes publicitaires et des abonnements (offre premium) avec les éditeurs associés au projet en fonction du nombre de pages consultées par les internautes-lecteurs.
  • La plateforme 24symbols regroupe elle aussi un choix très varié, gratuit et légal d’ebooks. La combinaison des offres freemium et premium permet de soutenir le projet de mise à disposition de livres numériques gratuits. La seule différence entre les deux formules réside dans le fait de pouvoir disposer des ebooks offline.
  • Le cas de figure belge « SmartLibris » offre deux formules : smart et smart+. La première gratuite offre un accès à 1500 ouvrages du domaine public et des « previews » de l’offre globale. La deuxième propose pour 9,99 euros/mois l’accès à 9000 ouvrages.

Retrouvez Lettres Numériques sur Twitter et Facebook.

À propos de Stéphanie Michaux

Digital publishing professional
Cette entrée a été publiée dans Auteurs, Bibliothécaires, Diffuseurs/Distibuteurs, Editeurs, Formateurs/Etudiants, Journalistes, Lecteurs, Libraires, Pour en savoir plus, Uncategorized, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.