Hackeo : animez vos événements grâce à la réalité augmentée !

Ce jeudi 18 mai se déroulait à Tourcoing la 5e édition des Rencontres du numérique. Après une 4e édition consacrée aux outsiders du livre numérique, les organisateurs ont choisi comme sujet « L’édition touristique au cœur de l’innovation », l’occasion de faire le point sur les mutations du tourisme liées à l’innovation numérique. Parmi les participants, Charlotte Landry et Quentin Warnant sont venus présenter leur projet Hackeo, une solution événementielle basée sur la réalité augmentée.

Les origines du projet

Diplômée l’année dernière de l’ESAAT, une école de design située à Roubaix, Charlotte a voulu concrétiser un projet mené dans le cadre de ses études et a fait appel à Quentin, développeur, pour mettre au point l’application. « Après avoir participé au festival I love Transmedia organisé à la Gaîté Lyrique en septembre dernier, nous nous sommes tous les deux rendu compte du potentiel derrière Hackeo et nous avons donc décidé de faire appel à un incubateur de projets, la Plaine Images », explique Charlotte. Pour rappel, la Plaine Images a également incubé le projet Adrénalivres, dont nous vous avons parlé à plusieurs reprises dans Lettres Numériques.

Six mois plus tard, Charlotte et Quentin créent la structure Augmenteo, un studio créatif utilisant la réalité augmentée, et lancent officiellement l’application Hackeo. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

pres-01

Un jeu de pistes clé en main grâce à la réalité augmentée

L’idée derrière Hackeo est de permettre à tout organisateur de salon, foire, séminaire ou autre de dynamiser son événement grâce à un jeu basé sur la réalité alternée, qui allie à la fois jeu vidéo et jeu de pistes. Concrètement, l’organisateur achète un pack Hackeo, au sein duquel il trouve des marqueurs physiques qu’il lui suffit d’apposer à certains endroits. Ensuite, il pourra décider du contenu qu’il veut faire correspondre à chaque marqueur via une plateforme : quizz, explications et anecdotes sur l’événement, énigmes, etc. Afin de guider au mieux les visiteurs entre les différents marqueurs, les organisateurs peuvent également placer des bornes beacon un peu partout. Grâce au bluetooth, celles-ci permettent non seulement d’orienter le visiteur entre les différents marqueurs, mais également de l’aider à localiser plus simplement certains endroits du salon, à l’image d’un GPS.

Du côté de l’utilisateur final, rien de plus simple : une fois arrivé sur les lieux, on lui propose de télécharger l’application Hackeo. Une fois l’application lancée et la géolocalisation activée, le contenu propre à l’endroit où se trouve le visiteur s’active. L’application se transforme alors en scanner de QR codes et le « joueur » n’a plus qu’à se balader dans le salon à la recherche des marqueurs.

Actuellement, 3 tailles de packs sont disponibles en fonction de l’envergure de l’événement organisé ainsi que du budget des organisateurs. Quant au contenu, il est possible de choisir entre plusieurs thèmes préconçus par l’équipe de Hackeo, mais il est également possible d’utiliser la solution en marque blanche afin de la personnaliser aux couleurs d’une entreprise, par exemple.

pres-02

Une solution idéale pour redynamiser le tourisme ?

Si l’application Hackeo se prête particulièrement bien à des événements tels que des salons ou des soirées d’entreprise, elle présente également un grand potentiel pour le tourisme. « Plusieurs villes nous ont contactés pour redynamiser leur centre-ville », explique Charlotte. Et pour cause, le principe de Hackeo n’est pas sans rappeler des jeux tels que Pokemon Go, que l’on ne présente plus, ou encore Ingress, qui ont le mérite d’avoir un impact positif sur l’affluence en centre-ville, dans les musées ou encore devant des monuments emblématiques. Avec Hackeo, les utilisateurs pourraient par exemple scanner un code et recevoir plus d’informations sur un lieu ou répondre à un mini quizz à la sortie d’un musée, etc. Le secteur du tourisme a donc beaucoup à gagner avec des applications de ce genre, basées sur la gamification, porteuses de modernité et ludiques.

On imagine également bien la pertinence de Hackeo dans le contexte de l’« Escape game », dont on parle beaucoup depuis plusieurs années. Le principe : plusieurs personnes sont enfermées dans une pièce et doivent résoudre plusieurs énigmes avant la fin du temps imparti pour pouvoir être libérées.

Développements à venir

Pour l’instant, l’objectif de Charlotte et Quentin est avant tout d’améliorer la plateforme via laquelle les organisateurs paramètrent le contenu de leurs marqueurs afin de la rendre la plus intuitive possible et de permettre une prise en main et une autonomie rapides.

« Actuellement, nous nous concentrons à 100 % sur Hackeo afin de lancer l’application sur le marché et de la rendre la plus accessible possible. Une fois le projet sur les rails, il n’est pas impossible que nous nous tournions vers d’autres projets en parallèle », conclut Charlotte.

Pour retrouver toutes les informations concernant Augmenteo et Hackeo, rendez-vous sur le site, www.augmenteo.com

Ailleurs sur Lettres Numériques :

Retrouvez Lettres Numériques sur Twitter et Facebook.

— Mélissa Haquenne

Share Button

Mélissa Haquenne

Digital Publishing Professional