Quels outils pour classer sa bibliothèque numérique ?

Les livres numériques présentent des avantages indéniables par rapport au papier : outre leur facilité de stockage, ils représentent aussi une véritable solution pour les personnes empêchées de lire. Mais qu’en est-il du classement de tous ces ebooks ? Quand ils se retrouvent par milliers sur une liseuse ou un ordinateur, les livres numériques dépourvus de toute enveloppe physique (format, couleurs) sont bien moins aisément reconnaissables ; de même, il peut être difficile de retrouver le titre que l’on cherche quand un nombre limité de couvertures s’affichent sur l’écran. Lettres Numériques vous propose aujourd’hui un tour d’horizon de quelques logiciels spécialement conçus pour vous aider à ranger votre bibliothèque numérique.

Contrairement aux applications d’écoute et d’archivage musical telles qu’iTunes, les développements en matière de conservation et de classement des ebooks sont à un stade encore expérimental : influant sur les pratiques culturelles des consommateurs, les géants du Web semblent privilégier à la constitution d’une bibliothèque numérique une politique de l’achat effréné, sans s’attarder sur l’élaboration de systèmes de gestion poussés des ebooks. Par rapport à la musique, les métadonnées de qualité liées aux livres sont pourtant bien plus nombreuses : malheureusement, elles circulent souvent uniquement dans le milieu commercial et ne bénéficient donc pas toujours au consommateur une fois l’ebook acheté. Voici cependant quelques logiciels gratuits d’usage simple, dont nous partageons ici les avantages et les inconvénients.

gooreader
La bibliothèque numérique de GooReader.
  • Calibre : il est essentiel de le citer, mais nous ne reviendrons pas sur le fonctionnement de cet outil classique et très efficace de gestion d’une bibliothèque numérique, car nous lui avions déjà précédemment consacré un large article.
  • GooReader : développé par Google, ce logiciel téléchargeable gratuitement vous permet de lire des ebooks en ligne et hors ligne, mais aussi de créer et de gérer une bibliothèque sur votre ordinateur. Vous pouvez y stocker des ebooks téléchargés depuis Google Livres, ou bien sous format PDF. À chaque ajout de livre, le logiciel crée automatiquement une couverture et affiche les métadonnées disponibles. Le petit plus : des signets sont également générés pour chaque livre et, à la prochaine consultation, celui-ci s’ouvre à la page où vous aviez laissé le signet. Une version payante existe également : elle vous permet de conserver vos ouvrages préférés sur des étagères virtuelles et ainsi retrouver le décor familier d’une véritable bibliothèque. Enfin, pour éviter des sauvegardes constantes, tous vos fichiers sont conservés dans le Cloud.
  • Koobits 4 : ce logiciel libre de lecture numérique fonctionne de façon assez similaire à iTunes. Vous pouvez conserver tous les livres que vous souhaitez et les classer selon les catégories que vous aurez vous-même définies. Sa présentation sous forme d’étagères rappelle fortement celle de la version payante de GooReader. L’avantage par rapport à ce dernier : son module d’affichage permet de lire tous les formats y compris les formats PDF, KBJ, HTML et XML. Il dispose également d’une fonction de zoom et d’un ensemble de marqueurs semblables à la fonction signet de GooReader. Très conviviale, son interface offre de nombreux paramétrages (thème, couleurs, etc.) pour personnaliser sa bibliothèque.
numilog
La bibliothèque numérique de Numilog et ePagine.
  • ePagine : afin d’offrir une alternative aux « bibliothèques » des géants d’Internet, ePagine, la plateforme numérique pour libraires, et Numilog, l’un des principaux distributeurs et diffuseurs d’ebooks en France, proposent un outil pour regrouper dans une bibliothèque personnelle tous vos livres numériques. Le lecteur peut regrouper en un seul lieu sécurisé tous les livres qu’il a commandés sur n’importe quel point de vente partenaire de ces deux réseaux. Avec ce nouveau système, l’accès aux liens de téléchargement des livres numériques achetés est ainsi pérennisé, même en cas d’arrêt d’une des librairies numériques.
  • GoodReads : vous pouvez aussi utiliser un site pour héberger votre bibliothèque. Tout comme Babelio, ce site de critiques et de notations de livres permet aussi d’organiser sa bibliothèque en ligne en utilisant les métadonnées fournies avec le livre et dissimulées dans les numéros d’International Standard Book Number (ISBN). Il vous suffit de les ajouter à la base de données. Le site dispose d’une application Android (avec scanneur de code-barres) et fonctionne sur un système de partage.

Ailleurs sur Lettres Numériques :

Retrouvez Lettres Numériques sur TwitterFacebook et LinkedIn.

— Elisabeth Mol

Share Button