Quartier Libre, le nouveau lieu du li(v)re

Quartier Libre est un projet collaboratif né de l’envie de mélanger les arts, les lieux, les compétences et les gens, fondé par Vincent Demulière. Cet espace multiple, qui compte ouvrir ses portes en septembre dans l’avenue de la Porte de Hal, comprendra une librairie, mais aussi un café-galerie, un atelier makerspace, une plateforme 2.0 et un espace de coworking. Sans oublier l’agora, un espace ouvert pour la vie communautaire, l’échange et le partage.

La notion de lien est importante, pour ce projet de librairie 2.0, puisque ce lieu rassemblera une communauté d’acteurs autour du livre, du numérique, du partage et de la création dans l’idée de créer un prolongement du quartier de la ville.

Les initiateurs du projet souhaitent rassembler les aspects traditionnels du livre papier avec les innovations du digital, dans l’ambition de rendre le numérique moins froid, plus vivant. L’idée est de construire une passerelle entre les deux territoires, tout en créant une communauté vivante autour de ces deux univers rassemblés, comme l’explique Vincent Demulière dans cette vidéo.

Le meilleur du papier lié au meilleur du digital

Quartier Libre aimerait aussi devenir un pôle de compétences dans le domaine éditorial, en rassemblant des éditeurs, des artistes, des journalistes, les designers et des créateurs webs comme des vidéastes ou des blogueurs, afin d’intégrer aux projets bien d’autres médias que celui de l’écriture.

Parmi les différents espaces proposés, la plateforme 2.0 comprend un atelier Medialib qui permettra de créer sur place les propres émissions littéraires de Quartier Libre ainsi que d’autres émissions webs, radios ou TV ayant pour but le partage culturel.

Au sein de cette plateforme 2.0, les visiteurs du lieu pourront également avoir accès à QL vis-io, un ensemble d’outils créés en collaboration avec Cyberlibris, que nous vous présentions ici, qui rendent les potentialités du numérique tangibles pour les lecteurs. Grâce à un traitement intelligent des données de lecture de la communauté Quartier Libre, les lecteurs seront invités à la découverte des livres qui seront les plus susceptibles de les intéresser. Ils auront la possibilité de littéralement « feuilleter des étagères » de livres, qui seront classés par intérêt et non par ordre alphabétique, comme dans les librairies et les bibliothèques physiques.

Dans l’espace Makerspace, un atelier portant le nom de Fablib verra aussi le jour et aura quant à lui pour objectif d’inciter la communauté du lieu à créer ses propres livres numériques, enrichis ou non, voire ses propres livres, à l’aide d’imprimantes dont la spécificité est de pouvoir imprimer des projets de publications en une durée approximative de cinq minutes. Une sorte d’imprimerie à la demande pour permettre de rendre l’activité éditoriale plus accessible.

Un lieu social et coopératif

Ce sont six espaces au total qui seront rassemblés dans un même lieu, avec une librairie-agora qui prendra environ 50 % de l’espace, tandis que l’espace de coworking et le Makerspace occuperont 30 % de l’espace, le café 15 % et la plateforme de création numérique (Medialib et QL vis-io), 5 %.

Plan Quartier Libre

Quartier Libre propose donc à la fois des services et des échanges. La communauté est pleinement invitée à participer au projet en partageant ses idées avec l’équipe. L’idée est bien de créer un projet coopératif à finalité sociale qui rassemble les gens, de dépasser la vision d’une librairie classique qui ne serait qu’un commerce ou presque. Toute personne qui investit dans le projet devient un coopérateur et participe à l’assemblée générale. Via la plateforme lita.co, il vous est possible d’investir à partir de 300 € sous forme de parts sociales afin de devenir vous-même un actionnaire/coopérateur de la librairie. Sachant que le projet est éligible au Tax-shelter, vous pourrez défiscaliser 18 % si vous êtes français ou 45 % si vous êtes belges ou résidants belges. La région Bruxelloise ainsi que la banque Triodos sont prêts à investir dans ce projet coopératif si la levée de fonds se passe bien.

Ainsi, Quartier Libre a pour vocation de devenir un lieu communautaire créateur de lien, autour de la créativité et du numérique, de la lecture et de l’écriture, de la liberté et de l’expression.

Retrouvez Lettres Numériques sur TwitterFacebook et LinkedIn.

— Cynthia Prévot

Share Button