Les chiffres-clés de l’édition néerlandophone de Belgique en 2018-2019

En juin dernier, nous vous présentions les chiffres-clés du secteur du livre de langue française en Belgique pour l’année 2018. Mais qu’en est-il pour la Flandre ? Réponse avec les chiffres livrés par Boek.be, l’association des libraires, des éditeurs et des importateurs de livres flamands qui publie régulièrement des analyses du marché du livre basées sur les chiffres enregistrés par GFK Belgium.

En 2018, le marché flamand se porte bien

Alors que depuis cinq ans, le marché du livre flamand était en baisse, le chiffre d’affaires du secteur du livre est resté stable en 2018 par rapport à l’année précédente, à 118,2 millions d’euros, et ce, malgré la baisse des ventes de livres (-2,9 %).

Selon Boek.be, cette belle stabilité fait partie des premiers effets du prix unique du livre introduit en 2017. « Les nouveaux livres (titres sortis il y a maximum six mois) ont joué un rôle important en 2018 sur un marché des ventes pratiquement stable. Alors que le chiffre d’affaires des livres plus anciens a baissé de près de 2 %, celui des nouveaux livres a progressé de près de 7 % », indique l’association.

En outre, l’on note un recul du chiffre d’affaires des chaînes de librairies (-2,8 % des parts de marché) au profit des librairies indépendantes, qui enregistrent une progression du volume des ventes (+1,3 %) et du chiffre d’affaires (+3,1 %). La vente en ligne continue également sa progression (+15,3 %).

Pour le premier semestre de 2019, les tendances se confirment

5,77 millions de livres ont été vendus de janvier à juillet 2019, soit 4,8 % de moins que lors de la même période en 2018. Cependant, le chiffre d’affaires est en très légère hausse (+1 %).

À nouveau, l’on remarque que les librairies indépendantes s’en sortent bien. On enregistre une augmentation des ventes de +5,9 % et de +12,1 % de leur chiffre d’affaires, alors que la part de marché des chaînes de livre reste stable et représente toujours environ la moitié du chiffre d’affaires total. Comme en 2018, les ventes en ligne enregistrent une forte croissance. Aujourd’hui, plus de 21 % des ventes ont lieu en ligne.

En ce qui concerne les genres, le chiffre d’affaires de la fiction a augmenté de 4,1 %, tandis que celui de la bande dessinée, des livres pour enfants et de la non-fiction a légèrement diminué.

Retrouvez le lien vers les chiffres de l’étude de 2018 en néerlandais ici, et de celle du premier semestre de 2019 ici.

Ailleurs sur Lettres Numériques :

Retrouvez Lettres Numériques sur TwitterFacebook et LinkedIn.

— Rédaction

Share Button